Un métier ouvert à tous

Il vous suffit d’être majeur pour exercer une activité de vendeur direct. Étudiants, salariés, retraités, chômeurs…cette activité est en principe ouvert à tous. Elle s’adapte à l’emploi du temps et à la situation particulière de chacun. Vous pourrez cumuler vos revenus liés à votre activité de vendeur avec une autre source de revenu.

Vous êtes salarié

Que vous travaillez à temps plein ou à temps partiel et quel que soit le métier que vous exercez en tant que salarié, vous pouvez pratiquez une activité de vdi en dehors de vos heures de travail. Ce statut de vendeur à domicile indépendant sera particulièrement adapté, il vous permettra d’exercer à temps choisi pendant vos week-ends ou vos congés.Votre employeur peut-il vous interdire de d’exercer une activité de vente directe ?
Il ne peut pas vous interdire d’exercer une autre activité en parallèle de votre emploi, vous disposez de votre temps libre comme bon vous semble.
Toutefois quelques situations dérogent à la règle :
-    Si votre contrat vous interdit l’exercice d’une autre activité
-    S’il existe une concurrence déloyale (un concurrent direct de l’entreprise qui vous emploie)
-    Si vous exercez une activité commerciale en tant que VRP exclusif ou non.
Il vous sera interdit d’exercer une activité de vente directe de façon temporaire si :
-    Si vous êtes en arrêt maladie : sauf autorisation médicale, toute activité rémunérée est interdite, y compris pendant les heures de sortie autorisées.
-    Si vous êtes en congé parental. Si vous avez suspendu votre activité pour vous occuper de vos enfants..ou si vous avez demandé un temps partiel, vous ne pouvez exercer aucune autre activité professionnelle que celle d’assistante maternelle.

A noter : Si votre contrat ne dispose pas d’une clause particulière à ce sujet, vous n’êtes pas tenu de signaler à votre employeur que vous exercez une activité de vdi en dehors de vos heures de travail.

Si vous êtes fonctionnaire :

La loi N° 83-634 du 13 juillet 1983 impose aux agents publics de « consacrer l’intégralité de leur activité professionnelle aux tâches qui leur sont confiées ». Vous ne pouvez donc pas exercer une activité de vente directe.

Cependant cette règle offre deux exceptions :
-    Si vous envisagez de créer votre entreprise : Votre projet est de quitter la fonction publique pour exercer votre activité de vente directe à temps plein. Vous pouvez demander à la hiérarchie une autorisation de cumul d’activité pour une durée de deux ans pour création d’entreprise.
-    Vous exercez une fonction publique à temps partiel : votre durée de travail ne doit pas excéder 70% de la durée légale du travail des agents publics à temps complet.
Vous devez impérativement informer votre autorité hiérarchique, qui peut s’opposer à tout moment à l’exercice de votre activité.

A noter : une loi en cours de préparation pourrait modifier les règles au sujet du cumul d’activité des fonctionnaires. Renseignez-vous auprès de votre administration.


Artisans et entrepreneurs individuels


Que vous soyez artisan ou entrepreneur individuel, vous pouvez sans difficulté exercer une activité de vente directe en tant que salarié ou vendeur indépendant inscrit au registre du commerce.
Si vous souhaitez exercer votre activité en tant que VDI, cela se corse un peu.
En effet, le cumul d’activité entraînera une double affiliation concernant votre protection sociale : au régime général de la sécurité sociale pour votre activité de vente et au régime social des indépendants (RSI) pour votre activité artisanale ou votre entreprise individuelle.